Causes, symptômes et traitement à domicile de l'ostéochondrose cervicale

L'ostéochondrose cervicale est une maladie qui s'accompagne de douleurs dans le cou, la tête, la ceinture scapulaire et une altération du flux sanguin vers le cerveau. En raison de la localisation du processus pathologique et des manifestations contradictoires, les patients sont obligés de se tourner vers un spécialiste. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, la maladie peut entraîner une forme généralisée d'ostéochondrose et une invalidité totale. Chez les hommes et les femmes, les symptômes de la maladie et les méthodes de traitement sont identiques.

cause

La maladie est caractérisée par des modifications dégénératives-dystrophiques auxquelles le disque intervertébral de la colonne cervicale est exposé. La raison en est des troubles métaboliques dans la colonne cervicale, qui modifient la structure des disques intervertébraux et de leurs corps. Le corps d'un enfant peut être affecté en raison d'une structure pathologique héréditaire de la colonne vertébrale ou d'un traumatisme à la naissance.

Les principales causes de l'ostéochondrose cervicale comprennent:

  • phénomènes irréversibles dans le tissu cartilagineux (le dépôt de sels entraîne une violation des propriétés d'absorption des chocs des vertèbres, l'élasticité et la flexibilité du tissu cartilagineux diminuent);
  • un niveau accru de sel dans le sang et la lymphe (avec un mode de vie statique, le taux d'échange entre les tissus musculaires et osseux diminue, de sorte que moins de sels pénètrent dans le tissu musculaire, ils s'accumulent dans des endroits qui ne fonctionnent pas physiquement - la colonne vertébrale, les articulations, le foie, les reins);
  • séjour prolongé dans une position provoquant une surutilisation des muscles du dos et du cou (les vaisseaux alimentant la colonne vertébrale sont comprimés, ce qui entraîne une dystrophie du cartilage intervertébral);
  • Obésité (en raison de la charge élevée, les disques intervertébraux et la colonne vertébrale sont déformés, le corset musculaire s'affaiblit);
  • métabolisme incorrect (l'équilibre des minéraux dans le tissu osseux est perturbé).

Symptômes

Signes de la maladie :

  • Douleur au cou, à l'arrière de la tête, au bras, à l'épaule, difficulté à bouger la tête, craquement en pliant ou en tournant la tête ;
  • douleur tiraillante dans la région thoracique gauche lorsque le bras gauche est irradié, sensation de brûlure dans la région située entre les omoplates ;
  • parfois il y a un mal de tête, une faiblesse, une fatigue;
  • La douleur au cou s'étend à l'épaule et au bras, les doigts s'engourdissent ;
  • à mesure que la maladie s'aggrave, la vue et l'audition se détériorent, des vertiges, des engourdissements du visage et de la langue apparaissent, l'activité du cœur et des poumons change.

Classiquement, les symptômes peuvent être divisés en plusieurs groupes :

  1. Manifestations neurologiques (douleurs à la poitrine, aux muscles, aux articulations, au cou, à l'arrière de la tête).
  2. Effets pathologiques sur la moelle épinière (myélopathie, faiblesse des membres, contractions involontaires, dystrophie du cartilage intervertébral).
  3. Il existe des signes liés à des processus cérébraux (en raison d'une circulation sanguine insuffisante, d'une perte auditive, de bourdonnements et d'acouphènes, de vertiges, de troubles du sommeil, de troubles de la mémoire, d'irritabilité, de fatigue rapide).

Le degré de développement de la maladie:

  • Stade 1 - crampes cervicales sévères, engourdissement de la langue, syndrome de Naffziger (pincement de l'artère sous-clavière), syndrome de Wright (sensations de coups de couteau en jetant la main derrière la tête).
  • Stade 2 - douleur intense dans la colonne cervicale, inconfort lors de la rotation de la tête, détérioration de la capacité de travail, syndrome de la tête "chute" (pour réduire l'inconfort dans le cou, vous devez tenir votre tête avec vos mains).
  • 3ème étape - perte de contrôle des membres, modifications des sensations vestibulaires, douleur aiguë au cou.

traitement

Le traitement de la maladie à domicile repose sur l'utilisation de pommades, de compresses, de gommages à base de plantes, ainsi que de massages. Les remèdes populaires sont basés sur le réchauffement de la zone affectée de la colonne vertébrale, ce qui aidera à se débarrasser de la douleur et de l'inflammation.

Les meilleurs onguents pour le traitement de l'ostéochondrose cervicale:

  • Pour préparer la pommade au houblon, vous devez mélanger du beurre mou avec une cuillère de cônes secs moulus. Étalez le mélange en une fine couche sur la colonne cervicale, appliquez un matériau imperméable, un chiffon en laine et maintenez pendant une demi-heure.
  • Broyer la feuille de laurier et les aiguilles de genévrier en poudre. 1 cuillère à soupe. l. Mélange de poudre avec 2 c. l. huile végétale douce, appliquer sur la région du cou, couvrir de polyéthylène, de drap de laine et laisser reposer une demi-heure.
  • 1 cuillère à soupe. l. Poudre de chélidoine sèche, calendula, houblon et menthe mélangée à 2 c. l. Huile végétale. Utilisez la pommade comme dans les recettes précédentes.
  • Mélangez à parts égales de la vodka, de l'alcool de camphre et de la poudre de moutarde. Ajouter 3 protéines fouettées au mélange fini et bien mélanger. Il est nécessaire d'utiliser le produit avant d'aller au lit. Après avoir appliqué la pommade, enveloppez votre cou avec un chiffon chaud.
  • Peler une gousse d'ail et une racine de gingembre de la même taille, hacher et mélanger avec la même quantité d'huile végétale. La pommade doit être appliquée quotidiennement sur la colonne cervicale.

Comprimé:

  • Vous pouvez combattre la douleur avec de la bardane. Broyer les feuilles de bardane sèches en poudre et verser 1 c. l. 200 ml d'eau bouillante. Laissez infuser le produit pendant une demi-heure. Humidifiez le chiffon dans l'infusion, mettez-le sur la nuque, recouvrez de polyéthylène et d'un chiffon chaud. La compresse doit être sur le cou pendant 20 minutes, après quoi le lieu d'application doit être isolé.
  • Écrasez 150 g de baies de sureau et versez 500 ml de vodka, laissez infuser pendant une semaine, puis filtrez. Avant d'utiliser le produit, ajoutez 150 ml d'eau tiède à 50 ml de teinture, puis humidifiez le chiffon et appliquez pendant une demi-heure en le réchauffant avec une écharpe en laine. Si vous utilisez le bouillon pour le broyage, il n'est pas nécessaire de le diluer avec de l'eau.
  • Mélangez les racines sèches broyées de millepertuis, de bardane et de pissenlit dans des proportions égales. 1 cuillère à soupe. l. Recueillir, verser 200 ml d'eau chaude et cuire 5 minutes à feu doux. Dès que le produit a refroidi, humidifiez-y un chiffon, fixez-le autour du cou et enveloppez-le d'un pansement isolant. La compresse peut être laissée toute la nuit.
  • Une feuille fraîche de raifort doit être trempée dans de l'eau chaude et appliquée sur la colonne cervicale et attachée avec un chiffon chaud. Une telle compresse peut être appliquée la nuit. Il peut y avoir une sensation de brûlure, n'ayez pas peur, cela devrait être.
  • Étalez le fromage cottage en une couche épaisse sur la serviette compressée, arrosez de vinaigre et placez sur le cou. La compresse peut être conservée toute la nuit.
  • Râpez une pomme de terre, ajoutez 1 c. l. Miel et répartir la masse sur le matériau compressé. Fixez le pansement sur la zone à problème pendant une heure et demie.
  • Mélangez 50 ml de jus d'aloès avec 100 g de miel et 150 ml de vodka, mettez un chiffon et appliquez sur la zone à problèmes pendant une heure.
  • Vous pouvez utiliser du kérosène pour le chauffage. Humidifiez le chiffon dans le produit, appliquez-le sur le cou, couvrez de polyéthylène et d'un chiffon chaud. Ne gardez pas la compresse plus d'une heure.

Trituration:

  • 1 cuillère à soupe. l. Versez l'absinthe sèche dans un thermos et versez 300 ml d'eau bouillante. Après deux heures, filtrez l'infusion, laissez refroidir légèrement et frottez la zone affectée.
  • Versez 100 g de fleurs de lilas fraîches dans un verre, versez 1 litre de vodka et laissez dans une pièce sombre pendant une semaine et demie. Après cela, il suffit de filtrer la teinture et peut être utilisé pour un frottement quotidien.
  • Versez 200 g d'ail épluché dans 0, 5 l de vodka et laissez reposer une semaine dans une pièce sombre en agitant quotidiennement. Pour éviter les brûlures, le produit doit d'abord être égoutté.
  • Dans une petite quantité d'eau tiède, diluez 1 comprimé momie et mélangez avec 1 cuillère à soupe. l. Chéri. Massez le mélange dans la région du cou. Ensuite, vous devez appliquer une petite quantité de miel sur le tissu compressé, le fixer dans le cou et le laisser agir jusqu'au matin.
  • Mélangez 300 ml d'alcool médical avec 10 ml d'iode et frottez les zones à problèmes pendant une semaine.

massage

L'automassage est un moyen efficace de traiter la maladie à la maison. La circulation sanguine, la pression et les processus métaboliques sont normalisés et les muscles du cou se détendent. Pendant le massage, vous devez suivre des règles simples:

  • utilisez vos doigts, pas la paume de votre main ;
  • passer lentement de la colonne vertébrale à la périphérie;
  • Ne pas forcer pendant le massage ;
  • le cou doit être droit;
  • Les mouvements se font de haut en bas ;
  • la procédure doit commencer à la vertèbre supérieure.

Lorsque vous effectuez un massage à la maison, vous devez vous asseoir sur une surface plane, croiser les jambes et mettre le coude de la même main sur votre genou que la jambe lancée. Avec les doigts de l'autre main, frottez et pétrissez les muscles du cou et de l'arrière de la tête pendant plusieurs minutes.

Le massage est recommandé après la disparition des symptômes de la douleur, car une augmentation du flux sanguin peut augmenter l'inflammation et une telle thérapie ne fera qu'aggraver la situation. De plus, vous pouvez faire des exercices simples qui aideront à soulager les symptômes de la douleur :

  • Mouvement de la tête : va-et-vient, gauche et droite ;
  • Lever les genoux en décubitus dorsal vers la poitrine;
  • mouvements circulaires avec les épaules.

Un applicateur est une plaque ou un tour de cou élastique en caoutchouc spécial avec des aiguilles qui contiennent la quantité requise de fer, de cuivre et de zinc. Les composants agissent sur les récepteurs cutanés, provoquant la libération de l'analgésique naturel du corps - les endorphines. Le collier doit être porté plusieurs heures par jour, il dure en moyenne un mois.

Le collier ne peut être utilisé qu'après avoir consulté un spécialiste, car dans certains cas, l'appareil peut pincer les nerfs et les vaisseaux sanguins, ce qui peut avoir des conséquences graves.

Collier pour ostéochondrose cervicale

Soin d'urgence

Avec une exacerbation de l'ostéochondrose cervicale, vous devez immédiatement consulter un spécialiste. Avant l'arrivée du médecin, il faut prodiguer les premiers soins : faire moins d'exercice, la meilleure solution est de se coucher. Des analgésiques peuvent être pris pour réduire l'inflammation et soulager la douleur des racines.

Pour soulager l'enflure dans la zone d'inflammation, vous pouvez prendre des diurétiques. Pendant la journée, vous pouvez mettre des patchs de poivre sur votre cou.

nourriture

Avec l'ostéochondrose cervicale, le régime alimentaire doit être équilibré, il vaut donc la peine de contacter un nutritionniste. Une petite quantité d'eau minérale et de sel doit être consommée. Les aliments doivent être cuits à la vapeur, cuits au four ou cuits.

Les aliments que vous consommez doivent être riches en protéines (amandes, légumineuses, herbes, produits laitiers) et en chondroïtines (cartilage, agar-agar). Il vaut la peine d'éliminer le café des aliments car il élimine le calcium du corps. Il est nécessaire d'ajouter des germes de légumineuses, des céréales et des graines de sésame à l'alimentation.

prophylaxie

Pour prévenir l'apparition d'ostéochondrose cervicale, il est nécessaire de respecter les méthodes de prévention les plus simples:

  • bouger plus, nager, danser, marcher scandinave;
  • prévenir l'apparition de l'obésité;
  • prévenir les microtraumatismes de la colonne cervicale;
  • Surveiller la posture ;
  • Traitement des infections chroniques (organes ORL).

Risque de maladie

Un diagnostic précoce de la maladie ou d'une forme avancée peut provoquer l'apparition de hernies et de protubérances de la colonne vertébrale, de fortes migraines, des difficultés respiratoires dues à des muscles bloqués. Cela entraîne des problèmes de vaisseaux sanguins et de cœur. Un accident vasculaire cérébral peut survenir en raison d'une mauvaise circulation sanguine. Il est impossible de se débarrasser définitivement de la maladie, vous ne pouvez que réduire le risque d'exacerbations.

Dans la pratique de la médecine, les décès dus à un traitement infructueux en temps opportun sont rares.